1 juillet 2015 - Ivo Dicarlo

Mali : spécial ramadan 2015

Le mois de carême est là, le mois saint est là. Les heures sont longues et les tentations multiples pour les jeûneurs . Vous voyez de la nourriture partout ? Vous vous êtes découvert une fascination inquiétante pour les aiguilles de votre montre ? Vous avez l’impression de prendre une dizaine de kilos tous les soirs, et d’en perdre une dizaine dans la journée ?

Ramadan, l’occasion pour certains de se rapprocher de leur seigneur à travers les actes d’adoration et l’occasion pour d’autres de mettre en exergue leur talents de COMEDIENS… Oui j’ai bien parlé de talents de comédiens. Nous avons les maladies imaginaires qui ayant passé toute l’année bien portants vont se découvrir des maladies qui les empêchent d’observer le jeun comme par magie !

Il ya aussi les jeunes comédiennes très talentueuses qui vont troquer leurs jeans tailles basses ou encore leurs petites robes et jupes moulantes contre des djellabas le temps d’un mois faire de jolies photos swagg avec chapelets et foulards pour aller placarder ça sur tous les réseaux sociaux qu’elles utilisent. Les mèches brésiliennes vont enfin laisser place à nos pauvres cheveux maliens sur les têtes des dames pour une trentaine de jours. Ce sont les porte-monnaies qui en grossiront vu le prix exorbitants de ces bouts de cheveux d’autrui…

1

Ah ! Il  a aussi ces chefs de familles qu’on appelle souvent à la maison « Allemand berger » ou encore « Adjudant » connus pour leur sévérité sans pareil qui vont réveiller toute la maison à 4 heures pour manger et observer le jeun de façon obligatoire pour tous mais qui une fois dehors vont aller faire le grin dans une « dibiterie » ou une « gargote » à des kilomètres de la maison. Les tontons ci sont encore les premiers à venir attendre avec une impatience sans pareille l’heure de la rupture pour ne pas éveiller les soupçons, kabako ! Ceux la méritent un OSCAR pour leur rôle !

Chez les miens, on a toujours observé le ramadan. C’était naturel, ça allait de soi, on n’en faisait pas toute une histoire. De nos jours, il ne suffit plus de jeûner, il faut aussi montrer à tout le monde que l’on jeûne, et il faut surveiller de près ceux qui ne jeûnent pas.

2Il y a aussi les jeûneurs des réseaux sociaux ceux là on dirait qu’ils ne jeûnent pas pour Dieu mais pour leurs « camarades » c’est eux qui sont tout le temps en train de mettre des statuts du genre  « ehhhh encore 2 heures avant la délivrance » ou encore « uhmmmm c’est tellement dur de rester sans boire » et que sais je encore, mais je dis ooh mon frère, ma sœur qui t’a envoyé même ? Jeûner, est ce pour toi un exercice privé ou public ?  Si tu ne le fais pas en privé, alors je regrette, tu as déjà reçu ta récompense, l’approbation de la société. S’il est secret, alors ta récompense est dans les cieux, avec Dieu. Lorsque vous jeunez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à Dieu qui est là dans le lieu secret ; et Dieu, qui voit dans le secret, te le rendra.

Enfin j’allais oublier les prieurs nocturnes, uhmmmmmmm ceux là on ne sait pas ce qu’ils vont faire la nuit mais d’après eux ils étaient en train de prier c’est toujours eux tu vas attraper dans les bureaux en train de somnoler et même dormir si possible mais pour se donner une bonne image, ils vont te jurer sur touts les saints qu’ils ont passé la nuit à prier. C’est à cause de quelle prière même tu dors jamais ?

En tout cas Dieu vous voit !!!!!!!

En fait ce qui est hilarant dans tout ça c’est que certaines personnes pensent que Dieu n’est là que pendant le mois de carême donc phase qu’ils font pas sortir là il y en a pas

Auteur : Diahara DIANE – Source : Kèlèkotè, Bimenstruel d’humour – N°36
The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Article a la Une / Education / Non classé / Réligion / Société humour / Islam / Mali / Spécial Ramadan 2015 /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *