27 septembre 2014 - Ivo Dicarlo

Naturellement glam from Mali.

Je vous présente un jeune homme pour qui les soins des cheveux n’ont plus aucun secret…

1 (1)Je suis très heureux de t’avoir en notre compagnie pour cette petite entrevue ! Pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?
Je m’appelle Mohamed SIDIBE alias Ivo Dicarlo pour les intimes, 25 ans, de nationalité malienne, étudiant en multimédia résidant à Bamako, République du Mali.
Tes cheveux sont-ils naturels, si oui depuis combien de temps ?
Oui ! nappy boy, je le suis et je le revendique fièrement depuis une année. J’ai fait mon big chop il y a une année de cela. Depuis lors c’est la nappy tendance….for man ! A cela, big up a une grande amie esthéticienne: Fatou TRAORE pour ces expériences et compétences en la matière.
Pourquoi ce choix des cheveux naturel?
C’est un choix d’authenticité, même si les débuts ont été inspirés par les artistes de rap des États Unis d’Amérique tels que Andre 3000, Ludacris, Snoop Dogg. Je trouve que sur le coté esthétique, c’est très sweety de porter ses cheveux naturels. Mais au delà de l’esthétique, il y a une affirmation de l’identité de soi.
Quelle est ta routine capillaire ?
Ma routine capillaire est la suivante :
1. Quotidien : L’application d’une pommade hydratante deux fois par jour (matin et soir) sur les cheveux humidifiés, suivi de quelques minutes de massage du cuir chevelu pour sceller d’hydratation, afin de permettre l’absorption des éléments nutritifs.
2. Hebdomadaire : bain d’huile au beurre de Karité pur ou a l’huile d’olive, précédé d’un shampoing pour finir avec un après- shampoing le lendemain matin. A côté de ces soins, en alternance toute la quinzaine, l’application d’un masque capillaire Hair mayonnaise de Organic Root Stimulator. Cela fait un bien trop cool…….
Un conseil pour les cheveux crépus naturels : le beurre de Karité, l’huile d’olive et l’huile d’avocat font des merveilles sur les cheveux !
Lorsque tu es tressé, comment fais-tu pour conserver ta coiffure?
A vrai dire, rien… Je laisse faire la nature. Par contre, je prend soin de ne pas trop tripoter ma coiffure et aussi je porte un bonnet pour la préserver de la pollution ambiante, comme la poussière entre autres, qui s’incruste facilement sur le cuir chevelu, dû à la nature grasse de mes cheveux et aussi à mon climat de résidence soudano-sahélienne.
Est-ce difficile pour un homme de laisser pousser ses cheveux?
Non, même pas ! C’est juste changer sa routine capillaire chez le coiffeur, suivi d’un entretien de base : shampoing, après-shampoing, crème ou pommade capillaire, bain d’huile et masque capillaire (ces deux derniers soins sont essentiels aussi bien pour les débutants que pour les plus avertis) et une énorme dose de bien-être ! Le reste est génétique…
Quel est le regard de votre entourage sur ce choix d’être Nappy?
Le regard des uns et des autres est assez mitigé, puisque nous sommes dans une société assez conservatrice où il est assez mal vu un homme qui se laisse les cheveux poussé, a forte priori se les tressés. Parfois, j’ai de bon retour sur mon look capilaire mais la grande partie a des remarques assez désagréable. Nul été ma forte personnalité, je l’aurais rasé comme le font beaucoup d’homme à Bamako. Ben, on ne peut pas changé la façon de voir des gens!
Et au près de femmes, sa marche comment les Nappy?
c’est super bien au près de femmes. Je crois que mes première fans sont les femmes. La preuve en est; dès que j’ai laissé mes cheveux, je me fais tout temps dragué.
Quels conseils pourrais-tu donner aux hommes qui souhaiteraient faire pousser leurs cheveux?
L’authenticité, le naturel c’est aussi beau…. Faites-vous plaisir ! Et soyez tout d’abord fiers de votre style de cheveux en la valorisant… Toujours veiller à avoir un cuir chevelu sain, car il vous le rendra bien : des cheveux en bonne santé, souple et agréable au toucher !
Comment peut-on te contacter pour des conseils?

 

J’espère que ça vous aidera. Pour d’autres conseils ou contributions, n’hésitez pas via ma page Facebook

Merci Ivo pour cet interview.
Source : En plein hair.

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Article a la Une / Beauté & Mode / Société cheveux naturels / coiffure protectrice / hydratation / soin capillaire /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *