20 février 2015 - Ivo Dicarlo

Chronique du destin ou coups de la vie 1

« La vengeance est le lâche plaisir d’un esprit étroit » d’après Juvénal

Les mains ensanglantées, le souffle lourd a l’halène fortement imbibé d’alcool. Envahit d’odeur fade, Yaya a bout du souffle se laisse lourdement tombé dans le fauteuil a coté du chevet. Anxieux, presque catatonique à l’acte, Il vient de commettre l’irréparable : un double homicide. A l’autre bout de la pièce, git dans son sang un jeune homme à demi vêtu. Sur le lit, demeure allongé sur un drap berge fortement giclé de liquide visqueux, le corps sans vie d’une femme d’âge mûre avec le crane béant. S’installe une ambiance morbide dans la pièce.

Illustration - Crédits: journaldunet.com

Illustration – Crédits: journaldunet.com

Il y a de ces rencontres auxquelles ont souhaite pas en être acteur. Yaya en a appris a ces dépends cette expérience de la vie.

Ce récit se déroule dans l’une des mégapoles subsahariennes d’Afrique. Yaya, au environ de la trentaine, d’une grande taille, bel homme à la fière allure d’un beau spécimen au physique d’athlète. Issu d’une famille modeste, premier garçon d’une famille de cinq enfants Yaya semble nourrir de l’espoir pour un lendemain meilleur de la part de sa famille, vu son dévouement à ses études supérieures. Mais le destin le réserve un tout autre parcours non moins surprenant…

(Fin du premier épisode)

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Faits divers / Société Africains / Couple / infidélité / Société. /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *