Oui à la planification familiale – Une famille qui se planifie, c’est une famille qui s’épanouit

Article : Oui à la planification familiale – Une famille qui se planifie, c’est une famille qui s’épanouit
25 octobre 2017

Oui à la planification familiale – Une famille qui se planifie, c’est une famille qui s’épanouit

Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, célèbre chaque 23 septembre la Journée mondiale de la contraception familiale. Cette année, les activités de la 13ème édition se sont déroulées du 24 août au 23 septembre 2017, sous le thème « Une jeunesse responsable et engagée en faveur de la PF au Mali, un moyen pour atteindre le dividende démographique » avec le concours des ministères en charge, en partenariat avec des représentants d’organisations nationales et internationales intervenant dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant.

La planification familiale, faut-il le rappeler, est l’ensemble des mesures prises par un individu ou un couple afin d’avoir un nombre d’enfants qu’il veut et de choisir le moment auquel il veut les avoir tout en espaçant les grossesses.

Avec un taux de 9,9 % de prévalence contraceptive, le Mali fait partie des pays qui se sont engagés depuis quelques années dans une politique ferme d’espacement des naissances. Ces dernières années, de nombreuses initiatives sont mises en place sur le terrain avec comme objectif d’espacer les naissances.

Une famille qui se planifie, c’est une famille qui s’épanouit

Sensibilisation sur le planning familial et l’espacement des naissances : Le réseau Attelagir – Source : MALIJET

Les bienfaits de la planification familiale sont multiples. Elle est la clé du confort et de la prospérité de la famille et du couple. En pratiquant la planification familiale, les parents peuvent mieux répondre aux besoins des enfants en matière d’éducation, d’alimentation, d’habillement et de logement.

« Pour toucher les femmes, nous avons pris comme cible les maris, dit Edouard Keita de l’ONG Mary Stopes. Très souvent au Mali, nous avons des barrières qui empêchent les femmes d’avoir des produits de contraception, et notamment l’opposition des maris. C’est pourquoi nous avons mis en place ces écoles des maris. Nous formons des maris modèles en planification familiale, en santé de la reproduction et tout ce qui est de l’ordre de l’aspect santé et développement de la femme, de la famille et de la communauté. »

Un autre objectif pour le Mali : apporter une réponse significative à la Santé de la reproduction/planification familiale (SR/PF) à travers le retardement de l’âge de la première grossesse, et faire baisser le taux de mortalité maternelle.

Partagez

Commentaires