Quand la magouille enracine dans la mentalité des étudiants à l’université de Bamako : les espérances s’évaporent…

Article : Quand la magouille enracine dans la mentalité des étudiants à l’université de Bamako : les espérances s’évaporent…
13 octobre 2014

Quand la magouille enracine dans la mentalité des étudiants à l’université de Bamako : les espérances s’évaporent…

La rentrée scolaire 2014-2015 a été fixé à la date du 7 octobre dernier en république du Mali, par le Ministère en charge de l’Education National. Dans cette effervescence de retour en classe, l’université de Bamako a débuté l’inscription de ces nouveaux universitaire. Imprévu dans l’équation ; une sorte de magouille orchestrée par certains membre du l’Association des Elèves et Etudiants du Mali en lieu et place des mesures et décisions prise a cet effet. Les frais d’inscription ont été fixés au tarif de 6000 (six mille) Francs cfa par le rectorat pour chaque inscris, et cela annuellement. Certains rusés ou esprits malicieux démarchent les nouveaux universitaire, moyennant une commission de 1000 Francs cfa en assurant une inscription rapide sur la liste des nouveaux adhérants, vu le nombre assez pléthorique d’étudiants en attentes. Chose qui est intolérable, j’insurge les responsables des dits établissement universitaire, qui envisage prendre des mesures pour contrer cette pratique.

Crédit: JournalduMali
Crédit: JournalduMali

Un mal déjà consommé, en a croire un grand nombre d’étudiants ayant été victimes de cette forme d’abus ou d’arnaque qui dit pas son nom. Comment pouvez-vous concevoir que de telle pratique se fasse dans des lieux qui devraient être considéré telle des temples du savoir et de la connaissance pour le futur d’un Mali meilleur. Ainsi la a longue liste des problèmes de l’université de Bamako s’allonge par cette pratique…

Partagez

Commentaires