11 mai 2017 - Ivo Dicarlo

Rasta is not a religion, it is a livity

 

Glory to word, Glory to son, Glory to power. His imperial majesty Hailé Selassié. Jah rastafari

Dieu nous enseigne dans la Surate Maryam du Saint Coran : soit et il fut. Et Jésus nous dit dans la bible que Dieu c’est la parole. Et la parole est deux choses : le verbe et le son. Le verbe, c’est le mot. C’est le pouvoir du mot. Le son, c’est le pouvoir. Et ce pouvoir, il est parmi les mains du créateur.

Du haut de leur statut de ministres, du haut de leur statut de députés, de maire, de directeur. Avec leurs diplômes de grandes écoles, qui pensaient que le Rasta est cette philosophie caricaturée de fainéantisme, de paresseux, de marginal, l’exclus. On dû se révéler qu’ils sont des ignorants. Car la lumière est rasta, l’esprit, le leadership, le guide.

Qu’est ce le Rasta ?

Le rasta, c’est le titre donné à une personne plus connu sur le nom d’Hailé Sélassié, dernier empereur d’Ethiopie.

Il est né le 23 juillet 1892 à Ejersa Goro, une ville de l’Empire d’Éthiopie, Tafari Makonnen, communément connue sous le nom Hailé Sélassié. Après son intronisation au statut d’empereur d’Ethiopie, il reçoit le titre de « Ras », qui  signifie en Amharique : le roi, le chef, le guide.

Le rastafarisme est une philosophie, un mouvement culturel et spirituel, il vient de tafari Mokonnen connu sous le nom de Hailé Sélassié, l’ancien président de l’Ethiopie et le co-fondateur de l’OUA avec Modibo Keita, patrice Lumumba et autres.

La langue nationale en Ethiopie est l’Amharique et Ras signifie le roi, le chef, le guide. Donc quand Tafari Mokonnen accède au trône, les gens commencent à appeler Ras Tafari, signifiant le roi Tafari. Dès son accession au pouvoir, Ras Tafari Mokonnen éprouve le souci de fédérer les différentes tribus que comptait l’Ethiopie à l’époque. Il sera honoré Roi des rois. Aussitôt, il intègre la société des nations créée le lendemain de la première guerre mondiale regroupant des pays non colonisés.

Tour à tour, il adhère à la SDN puis aux nations unies d’où il prononce un discours légendaire: « tant qu’il y a une philosophie prônant la suprématie de la race blanche sur la race noire à travers la couleur de la peau, la couleur des yeux, il y aura toujours la guerre et cette guerre sera celle de Dieu sur le diable et du bien sur le mal ».

Ce discours a été un éveil pour les Noirs jamaïcains, longtemps soumis au mythe de l’homme Blanc, attribuant sa couleur noire à la malédiction.

Des leaders comme Marcus Garvey entreprendront la lecture de la bible et y découvriront la fausseté de la supériorité blanche et prédiront la venue d’un messie africain ayant pour mission de réhabiliter la dignité de l’homme noir. Le JAH, Dieu des ras tafariens : impartial, universel, symbole d’unité…parvient aux jamaïcains par l’entremise d’Hailé Sélassié. Le rastafarisme, repose donc sur deux aspects : un aspect spirituel et un aspect politique.

 

« La dignité de l’homme, la liberté de l’homme ne saurait être acquise que lorsque tu maîtrises les conditions de ta vie » Bob Marley

Si nous sommes des élus de la nation (maires) : a bien récolté les taxes, a bien les utilisées dans le sens d’assainir la commune, d’apporter de l’eau potable à tous, d’améliorer les conditions de santé des populations, de garantir la jouissance des droits et liberté d’expression des citoyens, de protéger l’honneur et la dignité de tous. Nous disons que B. Marley peut être une référence pour nous.

Sources :  @RasBath

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Arts - Cinéma & Culture / Société Bob Marley / Hailé Selassié / Rastafarisme /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *