Grande mère - Ba Kanin TRAORE, septuagénaire résidant à Bamako

8 juin 2015 - Ivo Dicarlo

Mali : Solidarité au troisième âge, preuve d’Africanité

Les civilisations africaines s’efforcent de préserver leurs valeurs intrinsèques et les manières d’être auxquelles elles sont le plus attachées. L’histoire africaine dispose d’un enracinement dans les siècles, manifeste une richesse et une diversité d’initiatives créatrices. L’évolution des mœurs et coutumes, des codes de conduites, des créations artistiques et culturelles, bref la spécificité de la pensée africaine à travers laquelle se manifeste son esthétique.

L’Afrique constitue une vaste unité culturelle faite de l’ensemble des éléments dessinant une configuration commune et propre aux différentes sociétés de l’Afrique traditionnelle. C’est ce qu’on appelle l’africanité.

On ne dira jamais assez « En Afrique, lorsqu’un vieillard meurt c’est une bibliothèque qui brûle », d’après Amadou Hampaté Bâ. Cette assertion est encore plus véritable lorsqu’on a le privilège d’avoir au sein de la famille un ancien… Nous vivons agréablement cette expérience de vie.

En effet, au Mali le troisième âge est sacré. En ce sens que c’est un privilège et un honneur d’en prendre soins et une bénédiction d’en avoir au près de soi.

Je sais que nous nous croyons tous immortels, et c’est parfaitement normal. Parce que nous sommes encore jeunes. Mais de nos brefs passages auprès des anciens nous apprends que ce qui donne à la vie sa véritable valeur, c’est qu’elle n’est pas éternelle. Ce qui la rend précieuse, c’est qu’elle a une fin. J’en suis tellement consciente maintenant. Si je vous le dis aujourd’hui, c’est pour vous rappeler à tous que le temps, c’est de la chance.

Je m’exprime sous réserve de mes ainés, plus particulièrement de Boukary Konaté, sur ce sujet hautement primordial dans l’existence passé, le présent et le futur de l’Africain, que je m’incarne.

« Quand on voit une ancienne puisette jetée au bord d’un ancien puits, ça trouve qu’ils ont tous déjà beaucoup servi » Proverbe Africain, source : quand le village se reveille

Ce proverbe a pour but de rendre hommage aux vieilles personnes, c’est une reconnaissance à leur égard pour avoir beaucoup vu, beaucoup entendu, beaucoup appris, accepté, beaucoup enduré, beaucoup pratiqué, travaillé dur avant de se réunir toute la journée sous l’arbre à palabre, sous le grand hangar, sur le mirador, dans l’incapacité aujourd’hui de produire comme ils auraient toujours souhaité. Malgré cette incapacité physique, toute la communauté entière accorde cette reconnaissance aux vieilles personnes.

Le mercredi dernier, nous avons eu l’honneur d’une séance causerie-échange avec une charmante dame septuagénaire, pleine d’énergie dont les paroles sont empreintes de sagesse et de clairvoyantes idées : Ba Kanin, affectueusement nommée par ses petits fils que je suis. De ses propos nous sommes ressorti avec ceci :

Grande mère - Ba Kanin TRAORE, septuagénaire résidant à Bamako

Grande mère – Ba Kanin TRAORE, septuagénaire résidant à Bamako

« Respectez les ainés, faites acte d’humilité envers les anciens. L’existence est preuve d’humilité et de respect envers ses semblables pour gagner la guerre de la vie. On ne saurait être jeune et connaitre les délices de la vieillesse. » Parole de Kanin Traoré, 77 ans résident à Koulouba – Bamako.

Voici en audio un extrait de notre entrevue…

La maison de Bâ kanin ne désemplit pas. Tout le quartier et les environnants viennent écouter ses contes, prendre conseil, écouter ses proverbes et ses devinettes.

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Arts - Cinéma & Culture / Education / Politique / Société 3ème âge / Africanité / Mali / Solidarité /

Comments

  • renaudoss renaudoss dit :

    J’aime.
    Le respect (voire le culte, selon certains) que nous vouons aux anciens en Afrique est un des aspects les précieux de notre culture africaine. S’il est des lambeaux de nous qui doivent absolument survivre aux tempêtes de la modernité, le respect des ainés en fait partie!
    « Respectez les ainés, faites acte d’humilité envers les anciens. L’existence est preuve d’humilité et de respect envers ses semblables pour gagner la guerre de la vie. On ne saurait être jeune et connaitre les délices de la vieillesse. » Oh oui.

  • Ivo Dicarlo Ivo Dicarlo dit :

    Bien ravi que ces valeurs soit partagé. Merci pour ta contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *