9 février 2015 - Ivo Dicarlo

Interview d’Abdoulaye Fané, un étudiant résidant en Indonésie!

1891133_10152711607539017_7745193356678639570_nSalut Abdoulaye Fané! Je suis très heureux de t’avoir en notre compagnie pour cette petite entrevue ! Pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?
Je m’appelle Abdoulaye Fané. Je suis Malien. J’ai 24 ans. Je suis étudiant en Education de Gestion pour le Master à UNY (Universitas Negeri Yogyakarta) dans la ville de Yogyakarta en Indonésie.

D’où t’es venue l’envie de vivre en Indonésie ? Comment t’es-tu embarqué dans cette aventure ?
Je suis en Indonésie pour des études supérieures suite a l’obtention d’une bourse de KNB ( Partnership Developing Countries on Scholarship). Mon choix s’est porté suite a la situation de pays émergent qu’est l’Indonésie ; qui a beaucoup à offrir aux pays du tiers-monde sur le plan de l’instruction académique.

Comment trouves-tu la vie dans le premier pays musulmans du monde ? Du fait que tu sois Africain, tu n’as pas la même pigmentation qu’un Indonésien. Comment vis-tu cette différence de teint ? Te fait-on des remarques sur ta couleur de peau ?
La ville de Yogyakarta est une ville de respect, de culture, de sourire et de politesse. C’est une ville où les gens sont très amicales et chaleureux. Il n’ya pas de racisme, c’est aussi la plus grande ville universitaire d’Indonésie d’où son nom « la cite des étudiants ». Je suis très heureux d’être ici.

10710852_10204706325086895_4032527293401065386_n

Jusqu’à présent, quel a été ton meilleur souvenir de l’Indonésie?
Depuis mon arrivé en Indonésie, la chose qui m’a beaucoup impressionné sont les énormes moyens investis dans l’instruction académique et universitaire en terme d’infrastructure et de la qualité de l’enseignement, ainsi que son riche patrimoine culturelle.

Quelle est la clef du succès quand on veut vivre dans un pays aussi fluctuant que l’Indonésie?
La clef du succès se traduite en ce terme : « Seul le travail libère l’homme et assure son indépendance aussi bien qu’en Indonésie et partout dans le monde. »

Un dernier mot pour les lecteurs de kibaru online
Je tiens à remercier Kibaru online ainsi qu’a tous ces lecteurs pour l’intérêt porté à ma modeste personne.

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Article a la Une / Arts - Cinéma & Culture / Education / Société Culture / Decouvrte / Voyage /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *