18 février 2015 - Ivo Dicarlo

Chronique du monde magique du poulet en Afrique de l’Ouest (1er épisode).

Le poulet en Afrique, ce n’est pas une petite affaire. C’est même une institution. Que dire-je une valeur cardinale. Et bon vous allez dire que j’exagère, et bien non. Oui avec l’aide de quelques brillants théoriciens et autres praticiens je vais vous le prouver à ma manière bien sûr ! Allez, on embarque dans le monde magique du poulet.

Burkina poulet - Crédit photo: syfia-photos.info

Burkina : poulet – Crédit photo: syfia-photos.info

En Afrique de l’Ouest, nous avons une classification d’un ordre chez les poulets, qui est le suivant :
Les premiers, les poulets bicyclettes, ce sont ceux qui viennent directement du village. Le non lui a été donné parce qu’il a eu un temps où il n’y avait que des bicyclettes pour le transport des poulets vers les villes. Les seconds, les poulets Moidemaselles dans le jargon. En fait, c’est le poulet Mademoiselle. Mais on l’appelle Moidemaselles, Ce sont des poulets qui n’ont pas connu garçons. Des poulets vierges c’est le mot comme ça. Mais quand tu prends ces poulets là. Tu touches ça, mais c’est grave tellement c’est délicieux. Cela réveille les papilles gustatives. En faite, ces poulets là, n’ont pas connu touts les tracasseries de ce qu’on sait là. Donc sa fait que ces poulets ont le temps de se formé dans ses muscles. Ils jouissent de tout leurs corps. En troisième classification, Les poulets télévisés, c’est dans une vitre. Ils sont présentés comme à la télé, raison pourquoi on les appelle Poulets télévisés.

Crédit photo: 12pays12mois.wordpress.com

Crédit photo: 12pays12mois.wordpress.com

En Afrique de l’Ouest, il est interdit de manger un poulet seule. C’est la tradition même Africaine qui le veut ainsi. Parce que nous sommes nés dans le partage. On ne peut pas permettre que, tout seule avec ta petite bouche, tu puisses commencer a mangé un poulet tout seule comme si tu étais la seule personne qui vivait sur la terre. Il faut partager. Nombre d’africains, notamment situés en zone Francs CFA épousent entièrement cette idée, parce que le poulet symbolise la solidarité entre les hommes. Ce n’est pas que le poulet est tellement gros qu’on ne peut pas mangé seul ? Une seule personne peu s’asseoir mangé une cuisse d’éléphant, pourquoi pas ? Mais le poulet tellement il est symbolique, on ne doit pas le manger seule.

Voila pourquoi dans la société traditionnelle Africaine. Ici chacun le sait. Quand on prépare un poulet dans une famille ; il y a les différentes parties du poulet et chacun a sa partie. On ne mange pas les parties du poulet n’importe comment. Quand on tue un poulet ! D’abord le dos appartient aux femmes. C’est un signe de soumission. En faite ce n’est pas une soumission, mais tu sais ce que nous savons tous. Puis la cuisse et le cou, cela malheur à celui qui osera toucher a ces deux éléments. Ça c’est pour le père de famille : Bouakoroba (Le patriarche). Ensuite vient les enfants, les neveux, cousins, les nièces et consorts touts les éléments restants, eux c’est la tête, les pattes, les ailles et les intestins, les gégé. Bref c’est la famille intestinale.

(Fin du premier épisode)

A suivre…

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Humour & Blagues / Société Blagues / humour / Poulet en Afrique /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *