Illustrationn - Crédits: journaldunet.com

23 février 2015 - Ivo Dicarlo

Chronique du destin ou coups de la vie 4

Une nuit de pleine lune, Yaya comme à son habitude ivre d’alcool au sortir d’un bar de la capitale, et cela a une heure assez tardive. Prit le chemin de son domicile dans un état d’ébriété grave. Péniblement arrivé, une seule idée en tête : rejoindre son domicile et s’affaisser au lit. Grande a été sa surprise au seuil de la chambre, il se fige a l’écho d’expressions vocale inarticulée d’un ébat sexuelle entre deux personnes. Ces jérémiades lui mirent hors d’état de lui et dans un geste de fauve bondissant sur sa proie, il pénètre dans la chambre où il s’empresse de découvrir de ces propres yeux la scène qui s’y déroule. L’ampoule éclairante allumée donna lieu a un spectacle les plus inédit : Dame Fanta et son amant Moussa en tenue d’Adam et Eve dans le lit…en plein intimité charnelle.

Le pied dans le plat…

Envahit de colère, dans un sentiment d’humiliation et de dégouts Yaya se saisit du premier objet qui lui tomba sous la main. Le coup fatal. Dans son élan, il commit l’irréparable sur la personne de dame Fanta. Dans son acharnement, il lui offrit plusieurs coups à la tête provoquant ainsi des traumatises crânien sévère et présentait des fractures du mâchoire au niveau supérieur et inférieur. S’en suivit une bataille atroce entre le compagnon cocu et l’amant, dont le dénouement de la bataille a été sanctionnés par l’assainissement de plusieurs coups de blessures graves par objets contondant au second. Quand au premier, eu des côtes cassées et la clavicule fracturée. Se déplaçant péniblement pour rejoindre le fauteuil où  Il assit, ou plutôt s’affaisse dans un grand fauteuil, les bras pendants, les jambes allongées et molles.

(Suite et Fin)

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Faits divers / Société Africains / Couple / infidélité / société /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *