3 octobre 2014 - Ivo Dicarlo

Bamako : quand l’auto-stop se transforme en Jakarta- jacking.

moto_jakartaIl est regrettable de constater un nouveau phénomène qui sévit de nos jours dans la capitale malien ; celui du vol de motocycles Jakarta. Certes cette pratique avait reculé considérablement les deux dernières années, suite à la forte implication des forces de l’ordre à l’éradication de l’insécurité. Mais esprit d’innovation est dans, les malfaiteurs y ont changé de stratagème. Ainsi le Jakarta, voici l’un des engins de transport le plus plébiscité par un grand nombre de Bamakois, et cela vu l’élégance de son design et sa rapidité de circulation, même si la plupart des usagés se saigne pour en être les heureux acquéreurs vu comme un signe d’aisance extérieur. Le sujet d’aujourd’hui n’est pas de cette actualité même s’il en porte en grande partie.
La nouvelle tendance est l’intervention de jeunes ravissantes gazelles telles des appâts à l’affut de leurs victimes. Avec la complicité de garçons d’une moyenne d’âge de 17 ans, ils sévissent sur le trajet de Koulouba. Prétextant un auto-stop en vue de regagner le domicile, ces demoiselles font du charme aux usagés sur ce tronçon. Par amabilité et l’entraide d’autrui, leurs victimes tombent dans le piège ignorant le fait que des complices a l’affut et dissimulé dans une cachette soigneusement choisi bondissent sur le propriétaire de l’engin tel une fauve. Hélas, à peine la victime a le temps de réagir que les forcenés braquent une arme à feu sur la tempe et le tour est joué… c’est là, que vous vous rendez compte de la complicité du gang.

C’est ainsi dans la nuit du mardi 23 septembre dernier, aux environs de 3 heures du matin, un groupe de six malfrats armés ont été appréhendés en Commune 3 du district de Bamako par les agents de la patrouille du 8è arrondissement, avec le dessein de braquer les honnêtes citoyens en vue de leur spolier de leurs biens : motocycle. D’après les diverses plaintes de vol sur ce tronçon reliant ce modeste quartier au reste au centre ville, les agents du force de l’ordre ont entrepris de vastes et discrète investigations poussées qui ont aboutir à l’arrestation de cette bande organisée de jeunes garçons et également de filles d’une tranche d’âgé de 16 ans. Les informations nous a été relié par une source sûr qui a tenu a gardé l’anonymat pour des raisons de représailles a son endroit. L’éditoriale Kibaru Online a essayé d’approcher les autorités en charge de l’affaire en vue de savoir les faits qui ont abouti à l’arrestation de ces forcenées. Malheureusement elle a été heurté a la machine politico-judiciaire pour preuve de non divulgation d’informations d’une enquête encours, nous a gentiment faire part le commissaire en charge de cette affaire. A l’heure où nous écrivons ce billet, les différentes personnes arrêtées ont été mis à la disposition de la Justice. Nous vous en tiendrons informé de l’avancement de la situation, si bien les autorités en charge de l’affaire daignent mettre à notre disposition les informations relatives a cette affaire.

Au vu de ces incidents qui deviennent assez courant actuellement à Bamako, s’ajoute à cela la recrudescence de vols de moutons en cette approche de la fête de Tabaski.

The following two tabs change content below.
Ivo Dicarlo
Africain d'origine malienne et citoyen du monde, parlant français. Je suis un jeune blogueur, ambitieux qui se cherche avant tout. On me définit souvent par ma gaieté et mon côté taquin. Je dirai juste que je suis quelqu’un de vivant et qui profite de la vie comme elle se présente, tout comme la langue française.

Faits divers / Société insécurité à Bamako / Jarkarta / Vol de moto /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *